« Ma tête ailleurs » de Séverine Vidal et Pauline Comis

Par défaut

têteailleursMa tête ailleurs

Séverine Vidal, illustrations de Pauline Comis

Ed Kilowatt, 2015.

Albert, un petit garçon, étourdi, n’arrive pas à se concentrer. D’un coup, malgré d’énormes efforts, son esprit divague, il s’évade, sa tête est ailleurs. Il part dans un monde où il s’invente des histoires et vit des épopées fantastiques. Un jour il emmènera avec lui, Anna. A deux c’est mieux pour divaguer !

Ce n’est pas la première fois que Séverine Vidal parle d’un trouble du comportement. Déjà dans « Une girafe un peu toquée » elle abordait ce sujet avec brio.

Pauline Comis matérialise par un fil de couleur bleu l’esprit d’Albert qui part. Ce fil prend des formes différentes au gré de son imagination et de ces mondes. Il permet de suivre ses divagations. Des illustrations tout en rondeurs et circonvolutions.

Thierry B.

  1. Pingback: on parle de nous… | KILOWATT éditions

  2. Coucou Thierry ! Merci pour ce coup de projecteur ! Pour moi, l’imagination, même en classe, n’est pas un trouble du comportement, plutôt un signe de bonne santé😉
    Bises