« La pizza » de Raphaël Fejtö

Par défaut

pizzaLa pizza

Raphaël Fejtö

Ed PlayBac, collection Les p’tites inventions, 2015.

Cette nouvelle collection documentaire se veut ludique, inventive, créative et interactive. Elle est publiée en partenariat avec Petit Quotidien. C’est Raphaël Fejtö qui l’inaugure avec « La pizza« . Tout savoir sur ce plat : de son invention à son utilisation contemporaine en passant par son évolution au fil des siècles. Un documentaire drôle, bourré d’anecdotes, sans oublier le côté véridique et historique. Le jeune lecteur peut exercer sa mémoire grâce au quizz en fin d’ouvrage.

Nous attendons avec impatience la publication des prochains ouvrages : Le stylo, La chasse d’eau, La fourchette, Les lunettes, Les frites.

Thierry B.

 

Domino par Françoise Danjoux

Image

WEB_domino

« Casseurs de solitudes » d’Hélène Vignal

Par défaut

casseursCasseurs de solitudes

Hélène Vignal

Ed Le Rouergue, 2014

Neuf histoires pour parler de solitudes, neuf histoires qui s’imbriquent, se complètent. Hélène Vignal joue avec les mises en abîmes. Le lecteur trouvera son chemin, se reconnaîtra, peut-être, dans certaines situations. Les héros sont des adolescents et les adultes tiennent le second rôle. Qui sont ces adolescents que les adultes croisent, côtoient ? Qui sont ces adultes que les adolescents croisent, côtoient ?  Hélène Vignal pose un regard juste sur la place de chacun dans ces deux parties de la vie ; la vie des adultes et celle des adolescents. Un regard juste, une écriture ciselée, un récit percutant.

Hélène Vignal sera l’invitée de La Fête du livre jeunesse de Villeurbanne 2015 les 28 et 29 mars prochain.

Thierry B.

« Les couleurs de la liberté » de Sylvie Baussier et Pascale Perrier

Par défaut

les-couleurs-de-la-liberte-sylvie-baussier-pascale-perrierLes couleurs de la liberté

Sylvie Baussier et Pascale Perrier

Ed Oskar, 2014.

Voici un roman d’anticipation, Sylvie Baussier et Pascale Perrier transporte le lecteur dans un monde ou chacun porte un « collien ». Ce collien se teinte suivant l’humeur, les émotions, l’état de la personne. Certaines couleurs ne sont pas appréciées voire acceptées. C’est ainsi que dans la famille de Juliaca se pose le problème de la couleur du collien du petit frère. Comme toutes adolescentes Juliaca doit passer une épreuve, la sienne sera de peindre sa famille afin de faire la lumière sur les ombres qui l’entourent. La quête commence, Juliaca part avec Sofia, sa sœur, vers l’autre monde. Elle s’aperçoit, un peu tard, que leur frère, avec la complicité de Sofia, est du voyage.

Un beau roman initiatique qui permet de comprendre que chacun d’entre nous a ses petits ou grands secrets, les cacher ne sert pas toujours à faire avancer la vérité, les dévoiler permet aussi de grandir et d’être libre.

Sylvie Baussier sera l’invitée de la Fête du livre jeunesse de Villeurbanne 2015 les 28 et 29 mars prochain.

Thierry B.

« La boîte » d’Anne-Gaëlle Balpe

Par défaut

la boiteLa boîte

Anne-Gaëlle Balpe

Ed Sarbacane, collection eX’prim, 2015

Argent facile, trafic d »organes, réseau organisé de trafiquants, misère, amour, amitiés, intrigues… Anne-Gaëlle Balpe plonge le lecteur dans cette ambiance du début à la fin de son roman. Le point de départ c’est « La boîte« , le plus sage aurait-été de ne pas l’ouvrir ! Dans l’histoire évidemment, car si vous voulez vibrer, frissonner, avoir des sueurs froides, douter…mieux vaut l’ouvrir « La boîte« , ce roman X’ aux éditions Sarbacane.

« La boîte« , une fois ouverte, c’est le point de non-retour tant sur le plan littéraire que de la narration. Trop tard vous êtes fait, comme un rat ! Identification totale au héros de l’histoire, vous subissez le « punchy » du ton qui est donné, la vitesse de la narration, les rebondissements, les intrigues nouées par l’auteure.

Cette histoire ne se raconte pas, elle se lit, elle se vit, elle vous arrache les tripes.

Je ne connaissais pas Anne-Gaëlle dans ce registre de langue et elle excelle. Tibo Bérard a un véritable talent pour diriger cette collection qui se bonifie en grandissant.

Thierry B.

Julia Wauters, bibliographie sélective

Par défaut

bibliowauters1bibliowauters2bibliowauters3bibliowauters4

Dans l’atelier de Julia Wauters

Par défaut

« Dans l’atelier de Julia Wauters » du 18 février au 28 mars 2015 à la Médiathèque d’agglomération à Draguignan. Cette exposition présente les originaux de « Fanfare » publié aux éditions Sarbacane, d’autres originaux à paraître et l’univers de l’illustratrice : ses livres de jeunesse, ses carnets de croquis, son matériel etc. Julia Wauters rencontre le jeune public durant deux ateliers graphiques mercredi 18 février à 15h et samedi 21 à 10h. Elle rencontre également les élèves des classes de la communauté d’agglomération jeudi et vendredi.

WEB_atelier_julia