« Les écharpes de Mamie Berthe » d’Ingrid Chabbert et Leïla Brient

Par défaut

Les écharpes de Mamie Berthe

Ingrid Chabbert, illustrations de Leïla Brient

Ed Les petits pas de Ioannis

Mamie Berthe habite seule dans un vieil immeuble sans âge. Elle passe une vie tranquille et sa passion est le tricot. Elle tricote des écharpes pour ses voisins. Du jeune saxophoniste, au vieil homme seul, en passant par la mère de famille pressée et le fantôme du dernier étage. Tous ont une écharpe offerte par Mamie Berthe et lorsque celle-ci tombe malade, ils arrivent chez elle pour la réconforter et l’aider.

Un très joli texte sur les relations entre voisins de conditions et de générations différentes. Ingrid Chabbert nous offre une belle vision de la grand-mère à travers cette Mamie Berthe. Une vision, peut-être, un peu désuette, mais finalement rafraîchissante !!!

Ce joli texte est brillament illustré par Leïla Brient. Bourrées de détails qui collent parfaitement à l’atmosphère que les personnages dégagent, ces illustrations jouent avec les codes : plongée, contre-plongée, zoom avant, zoom arrière, clair-obscur etc…

Pour parfaire l’album la page de garde finale est la conséquence directe de la page de garde initiale. Là encore, l’illustratrice, dans un camaïeu de gris ( souris !!!) s’amuse d’un chat et d’une pelote de laine. Je vous laisse découvrir les 2 scènes.

Thierry B.

Publicités

Les commentaires sont fermés.