"La légende du papier découpé de Yangzhou" d’Isaly

Par défaut

legendepapierdecoupéLa légende du papier découpé de Yangzhou

Conte adapté par Corinne Boutry, illustrations d’Isaly

Ed Mazurka

Un conte initiatique qui mêle légende et créature féérique. Une jeune fille orpheline n’arrive pas à vendre les fleurs en papier découpé qu’elle confectionne tous les jours sur le trottoir. Un jour, elle rencontre une vieille femme. Cette dernière lui enseigne la patience, l’observation des fleurs du jardin. Jamais, elle ne lui enseigne la pratique de la découpe. Au bout d’un an, la vieille femme lui donne, enfin, une vielle paire de ciseaux rouillé. La vieille femme disparait, avec sa maison, son jardin, ses fleurs. La paire de ciseaux rouillé se révèle être…magique ! La jeune fille découpe de magnifiques fleurs en papier. Tout le monde les admire, en parle dans la ville.

Ce conte est joliment illustré. Isaly présente des couleurs pastels, des traits fins et minutieux, des visages expressifs avec beaucoup de force dans les regards. La nature est mise en valeur par l’utilisation de détails foisonnant dans la flore et la faune.

De très belle pages de garde en fleurs de papier découpé de couleur rouge.

Thierry B.

 

 

"Comment te dire ?" d’Edwige Planchin et Anne Cresci

Par défaut

commentdireComment te dire ?

Edwidge Planchin, illustrations d’Anne Cresci

Ed Fleur de ville, 2014

Joli album de format carré pour les tout-petits. Une déclaration d’amour d’une mère vers son enfant. Des mots doux, remplis de quiétude, de douceur, de chaleur… Les mots voyagent au fil  des pages, mis en valeur par des typographies différentes. Les illustrations en double-page rythment la narration. Des couleurs en parfaite adéquation avec le ton de la narration. Les papiers peints apparaissent comme le travail le plus abouti dans cet album.

Thierry B.

 

"Pampa blues" de Rolf Lappert

Par défaut

Pampa bluespampablues

Rolf Lappert, traduit de l’allemand (suisse) par Génia Catala

Ed Joie de lire, collection Encrage, 2013

Ben, 16 ans et son grand-père Karl, 90 ans, vivent à Wingroden, un village à l’abandon et à l’écart de tout, peuplé d’une poignée de personnes, qui survit grâce à l’obstination et à l’argent de Maslow. Il invente sans cesse des projets pharamineux pour remettre le village à flot. Son dernier : un ovni qui attirera la foule et les medias. L’arrivée d’une jeune femme, qu’ils croient être une journaliste venue pour le scoop, va sortir peu à peu les habitants de leur stagnation. C’est incongru, inattendu, loin des sentiers battus du roman.

Jany T.

"Celui qui voulait voir le monde" de Stéphane Millerou et Izou

Par défaut

béretCelui qui voulait voir le monde

Stéphane Millerou, illustrations d’Izou

Ed Les P’tits Bérets, 2014.

A qui appartient cet objet ? A plusieurs personnes, cet objet a plusieurs utilités. Il s’adapte à la personnalité des gens. Peut-être l’adaptent-ils à leur personnalité. Cet objet n’a pas changé depuis sa création, c’est un objet patrimonial. Alors quel est cet objet ? Il n’est pas nommé dans le récit et la réponse se trouve à la dernière page à l’envers, à la manière des questions-réponses. Néanmoins il apparaît sur toutes les illustrations. En couleurs, en noir, porté par les enfants, les adultes, les jeunes, les plus anciens. Cet ouvrage au format carré est un hommage au couvre-chef le plus français qui soit : le béret !

Un bel hommage au béret et un joli clin d’œil à la maison d’éditions.

Thierry B.

Fête du livre jeunesse de Villeurbanne

Par défaut

Cette année la Fête du livre jeunesse de Villeurbanne fête ses 15 ans sur le thème : "Soyons fous". Gérard Picot, son génial directeur, m’a invité pour la deuxième année consécutive à animer les rencontres et les défis graphiques. Je fais mes bagages, je choisis mes vêtements et je n’oublie pas mon entonnoir !!! L’invité d’honneur est Gilbert Legrand. "Le grand show des petites choses" et "Les petites choses à New-York" sont à Villeurbanne. Retrouvez le programme de la journée professionnelle et celui du week-end sur le site.

Thierry B.

fete-du-livre-jeunesse-de-villeurbanne2014

"Les blue cerises" version numérique

Par défaut
Les blue cerises en version numérique. Rappelez-vous c’était en 2009, 4 opus écrit à chacun par Maryvonne Rippert, Sigrid Baffert, Jean-Michel Payet et Cécile Roumiguière racontent la même histoire du point de vue de 4 adolescents : Amos, Satya, Zik et Violette. Il y aura 4 saisons. Pour ceux qui veulent (re)découvrir c’est par ICI ! Les blue cerises sont désormais disponibles sur tablettes, Androïde, smatphone, ipad, iPod etc… A vos tablettes, prêts, lisez…

Les “blue Cerises” :la série complète en numérique Une série… Les blue Cerises… Amos, Zik, Satya, Violette. Deux filles, deux garçons. Ils ont seize

couv-num-x4

Les “blue Cerises” :
la série complète en numérique

Une série…

Les blue Cerises… Amos, Zik, Satya, Violette. Deux filles, deux garçons. Ils ont seize ans, ils vont au lycée, au cinéma, ils écoutent de la musique et ont des amours ici ou là. Des adolescents comme les autres, sauf que… Sauf qu’un jour de leur quatorze ans, ils ont croisé Olivia, si belle. Un peu plus âgée qu’eux, Olivia les a entraînés dans son délire. Une descente en canoë plus tard, Olivia avait disparu et les blue Cerises étaient soudés “à la vie à la mort” par ce qu’ils venaient de traverser. Depuis, le secret, entre eux, dessine une muraille qui cerne leur amitié.
Sur le fil de l’adolescence, les blue Cerises se cognent aux interdits, aux désirs, à leurs fragilités… ils se cognent aux autres, et grandissent.

… écrite à quatre en nouvelles croisées

Les quatre saisons des “blue Cerises” sont écrites en nouvelles croisées : les histoires des uns font écho à celles des autres, les intrigues résonnent entre elles au gré des points de vue multiples.
Sigrid Baffert écrit les nouvelles d’Amos, Jean-Michel Payet celles de Satya, Maryvonne Rippert, Zik et Cécile Roumiguière, Violette.

bluecerises num couv4-jaune 72dpi

Un, deux, trois… quatre Cerises

Après les saisons 1 à 3, voilà Lune bleue, la saison 4 portée en ePub (version iPad, iPhone, iPod touch).
Des hyperliens pour passer d’un personnage à l’autre, des photos en clin d’œil signées des auteurs, et un bonus spécial pour cette ultime saison : Mon père est un prince, le préquel de Violette, son enfance, au moment où ses parents quittent les Corbières pour emménager à Ivry et où elle ne connaît pas encore Zik, Amos et Satya mais s’emmêle déjà dans ses mensonges…

Un nouveau prix : 2,99 € le livre numérique.

Les blue Cerises numériques sur l’Apple Store :
cliquez ici pour accéder aux blue Cerises sur l’Apple Store

• Et toujours en librairie, aux éditions Milan.

1dzik4-volcanbrume

Zik

2damos4-velo

Amos

3esatya4-cadenas

Satya

4evio4-tag

Violette

1czik4-bivouac

… et le mystère Olivia

***

Sigrid Baffert, Jean-Michel Payet,
Maryvonne Rippert et Cécile Roumiguière

facebook
1px

"C’est ta vie" de Thierry Lenain et Benoit Morel

Par défaut

cesttavieC’est ta vie

Thierry Lenain, illustration de Benoit Morel

Ed Oskar

Un livre d’éducation sexuelle comme on aurait eu envie d’avoir quand on était petit…
En cinq chapitres, Thierry Lenain aborde de manière simple et sans tabou, toutes les questions que les enfants peuvent se poser sur les relations humaines : les différents niveaux de relation avec l’entourage, l’amour et l’amitié, l’hétérosexualité et l’homosexualité, la vie en couple et le désir ou non d’enfant, les différents types de gestes qui peuvent se faire entre les personnes, et la possibilité de les accepter ou non, les relations sexuelles et les interdits, comment les corps changent en grandissant…
Les mots sont choisis pour expliquer tout cela de manière tout à  fait naturelle, sans jugement de valeur, et dans le souci de dire les choses telles qu’elles sont, sans rien dissimuler. Aucun modèle n’est donné : il n’y a pas de règle en amour, ni dans les relations humaines en général. Le choix est toujours laissé au lecteur de se faire sa propre idée sur ce qui est expliqué, selon son propre ressenti, mais l’idée du livre est de montrer qu’on ne peut pas juger les goûts des autres : c’est plus qu’un livre d’éducation sexuelle, c’est un livre d’éducation à  la liberté de penser et à  la tolérance.
Un bonus sous forme de questions/réponses en fin d’ouvrage permet de préciser les thèmes abordés dans chacun des chapitres, et peut encourager le dialogue avec les parents, par exemple.

Un livre indispensable, à mettre entre toutes les mains ! Celles des enfants, qui se posent des questions, et celles des parents qui ont du mal à  y répondre…

En plus, ce livre est très beau, avec les peintures magnifiques de Benoit Morel, montrant les corps humains de manière naturelle et sans complexe. Ce n’est pas étonnant qu’il ait reçu le Prix Sorcière 2014 du documentaire !

Les auteurs ont permis sa mise en ligne ici, un grand merci à  eux !

Judith O.