Archives de Catégorie: Romans jeunesse

« La seule façon de te parler » de Cathy Ytak

Standard

seulefaçondeteparlerLa seule façon de te parler

Cathy Ytak

Ed Nathan, 2015.

Nine est une collégienne redoublante de 5ème. Tous les matins elle se lève avec la boule au ventre. Phobie scolaire, harcèlement, etc.. Voilà les mots qui viennent à l’esprit à la lecture des premières lignes. Nine a un mal être, elle se cherche et surtout trouve le collège ennuyeux : son atmosphère, l’environnement, le déroulement des cours, la façon dont les profs abordent les matières, les programmes etc…

Bref, le collège ne lui convient pas. Jusqu’au jour où le surveillant, le pion, change. Ulysse, le beau jeune homme à la couleur de peau noire et au sourire éclatant et qui de plus demande aux élèves de le tutoyer, la bouleverse. Elle est amoureuse. Voilà un nouvel objectif pour aller au collège, tous les matins. La boule au ventre est moins douloureuse avec Ulysse.

Ce collège est pilote dans l’enseignement des sourds et malentendants et dans la pratique de la langue des signes (LSF). Quand on est un adolescent, une adolescente comme Nine, on n’a d’autres préoccupations. Excepté quand un évènement vous y pousse. Ulysse a un accident de moto, Nine découvre qu’Ulysse a un frère, aussi beau que lui. Elle veut le questionner mais voilà : elle découvre que Noah est sourd !!!

Nine découvre la LSF, s’inscrit au cours donné par le collège, rentre en contact avec Noah, ses amis. Elle a un grand intérêt pour cette langue, son histoire et les personnes malentendantes. Elle découvre un autre monde, des collégiens de son âge, dans son collège. Un monde qu’elle ne soupçonnait pas !

Merci Cathy Ytak pour ce beau texte, dans lequel les paroles ne sont jamais complaisantes, toujours justes, drôles, sincères et bouleversantes. Ce récit permet au jeune lecteur de découvrir la langue des signes, de façon très technique et scientifique (on reconnaît la rigueur de traductrice de l’auteure). A lire absolument

Thierry B.

« Capitaine Triplefesse, T1 » de Fred Paronuzzi

Standard

triplefesseCapitaine Triplefesse, T1 à l’abordage

Fred Paronuzzi

Ed Thierry Magnier, 2015.

Hugo et Lila vont au musée du Louvres pour un exercice imposé par leur professeur d’Arts plastiques. Hugo et Lila que rien ne pouvait réunir sauf l contrainte de cet exercice. Hugo est le souffre douleur de Norbert et son copain alias Grosnaze et Potiron, Lila est la jolie fille qui ose défié le duo de choc. Durant la visite un évènement va faire basculer l’histoire et le cours du récit. Hugo et Lila rentre dans un tableau, OUI ! La visite scolaire va se transformer en épopée historico-fantastique, sur fond de galère (à tous les sens du terme), de piraterie. De l’autre côté de la toile, l’aventure commence pour les personnages et pour le lecteur. Le récit est prenant, l’atmosphère remplie de suspens. Le Louvres, ses tableaux et les Arts prennent vie, un autre dimension. Comme les deux héros de l’histoire, nous pénétrons rapidement dans cette aventure. Arriverons-nous à en sortir ?

Si l’on en croit la première de couverture et la page de titre, « A l’abordage » est le tome 1, alors Fred quand nous livreras-tu le tome 2 ?

Une belle aventure à lire absolument, bandes de pirates !

Thierry B.

« Un monde sauvage » de Xavier-Laurent Petit

Standard

monddesauvageUn monde sauvage

Xavier-Laurent Petit

Ed Ecole des loisirs, 2015

Cela faisait très longtemps (je peux même dire, trop longtemps) que je n’avais lu un roman de Xavier-Laurent Petit. Je retrouve dans « Un monde sauvage » la force et la finesse de son écriture, son goût et son talent pour les terres lointaines, la nature, l’aventure. J’espère que vous passerez, comme moi, un agréable et dépaysant moment de lecture. Dépaysant car l’histoire se déroule en Russie, dans la Taïga, dans une réserve au confins de la frontière chinoise. Une contrée où les hivers sont rudes, rigoureux et glacial. Une réserve dans laquelle se trouvent des tigres.

Des tigres sauvagement gardés par la seule garde assermentée de la région. Son travail est compliqué car elle doit faire face aux braconniers avec les moyens officiels dérisoires. C’est la mère de Felitsa, une adolescente qui vit son dernier été d’écolière dans son village. Elle sait qu’à la rentrée, elle sera pensionnaire à la ville. Un été qui sera ponctué par « Un monde sauvage« , celui d’une tigresse et de ses petits. Un été durant lequel Felitsa et sa mère vont vivre pour, avec, par cette tigresse et contre son prédateur : le braconnier.

Xavier-Laurent Petit nous livre un roman d’aventure, d’exploration, initiatique, fantastique sous forme de fable. Un roman qui vous emporte et vous transporte bien au delà de la Taïga. C’est magique.

Thierry B.

« Le club des inadaptés » de Martin Page

Standard

LeclubdesinadaptesLe club des inadaptés

Martin Page

Ed Ecole des loisirs, collection Médium, 2010.

Nous retrouvons nos amis du « Traité sur les miroirs pour faire apparaître les dragons » dans Traitedragonune nouvelle péripétie. Martin, Erwan, Bakary et Fred sont des garçons que les autres mettent à part. Ils sont différents. Ils se doutaient bien que cela arriverait un jour. Et ce jour c’est Fred qui s’est fait tabasser. Cette agression blesse les autres. D’autant plus que Fred est le plus gentil de la bande, selon eux. Au collège ils se mettent encore plus à l’écart et leur colère va leur donner une énergie folle.

Leur complicité, leur humour, leur intelligence feront que cette colère les fera progresser. Ils sortiront grandit de cette aventure.

Martin Page sera présent à La fête du livre jeunesse de Villeurbanne.

Thierry B.

« Le garçon des rives » de Cathy Ytak / « Le garçon d’écume » de Thomas Scotto

Standard

garçondesrivesdecumeLe garçon des rives / Le garçon d’écumes

Cathy Ytak / Thomas Scotto

Ed Rouergue, collection Boomerang, 2013.

Boomerang est une collection de romans courts, recto verso. Le lecteur peut commencer par l’un ou par l’autre et se laisser surprendre.

Sylvain vit sur une péniche car son père est batelier. Il aime sa vie sur l’eau. Il l’aime tant qu’il se  rend malade quand ses parents décident de l’envoyer en pension sur la terre ferme. Sur terre rien ne bouge, il n’entend pas le clapotis de l’eau, les bruits de la nuit contre la coque de la péniche. Très vite, il revient sur l’eau avec ses parents poursuivre cette vie qu’il aime. Il rencontres des enfants aux écluses, au fil de l’eau  il observe les gens de la terre et particulièrement « Le garçon des rives« .

Ce dernier, Samuel, habite prés de l’écluse, avec ses parents sourds. Confronté à Mélissa, la fille des amis de ses parents, il invente une histoire sur « Le garçon d’écumes« .

Cathy Ytak et Thomas Scotto nous livrent des récits courts et efficaces. Des récits qui se croisent, se complètent, s’enrichissent l’un l’autre. L’écriture est imagée et musicale. Cathy sur l’eau, Thomas sur la terre et néanmoins unis dans un même récit. Une réussite.

Cathy Ytak sera présente à la Fête du livre jeunesse de Villeurbanne.

Thierry B.

« Popy la tornade » de Stéphanie Richard

Standard

PopylatornadePopy la tornade

Stéphanie Richard, illustrations de Joëlle Dreidemy

Ed Sarbacane, collection Pépix, 2015

Popeline, alias Popy, a 10 ans, un papa, une maman, un frère, deux sœurs et un tas de belles-mères. Une fille contemporaine qui vit des aventures classiques de son âge avec ses copines d’école ; Lucie, Olympe et Rosa, la bande des « Justicières du Préau ». Un jour, elle fait la connaissance du prof de Yoga de sa mère. Ce dernier lui enseigne une méthode révolutionnaire. Elle prend conscience de la puissance du troisième œil qui lui permet d’obtenir tout ce qu’elle veut de la part des autres. Elle a… un superpouvoir et c’est son secret. Alors bien sûr, c’est très tentant de s’en servir tout le temps ! Tellement qu’apparemment, quelqu’un s’en est aperçu et a commencé à lui pourrir la vie, caché derrière des lettres anonymes… C’est un désastre. Popy va-t-elle réussir à se sortir de cette mauvaise passe ?

Stéphanie Richard signe son premier roman pour la jeunesse et c’est une réussite. Parfaitement dans le style de cette collection. Dans un style décapant, le récit oscille entre réalisme et fantastique. Pour tenir le rythme, la narration est ponctuée  de récréation.

La typographie est divertissante et les illustrations complètent le récit sans jamais le surcharger. Encore un grand Pépix !

Je suis très heureux de terminer l’année sur cette note de lecture. « Popy le tornade » sortira dans quelques jours, en janvier 2015, en attendant, (re)découvrez certains Pépix : « La drôle d’évasion » de Séverine Vidal, « L’ogre au pull vert moutarde » de Marion Brunet

Thierry B.

« Dino la panique » d’Ingrid Chabbert, Anne Loyer et Estelle BIllon-Spagnol

Standard

Dino la paniqueDino la panique

Ingrid Chabbert, Anne Loyer, illustrations d’Estelle Billon-Spagnol

Ed Frimousse, 2014.

Deuxième volet des aventures de Dino ou le retour de Dino en ville où il sème la panique générale auprès des habitants. Ces derniers manifestent, le maire en tête : « il faut jeter cet étranger hors de notre cité. Dino sauve une vieille dame de l’incendie qui ravage son appartement au dernier étage d’un immeuble. Elle se sert de son cou comme d’un toboggan géant. Dino devient un héros….dino

Un roman jeunesse conçu les premiers lecteurs, un texte court, des illustrations dynamiques, contemporaines et colorées. A l’image de la première aventure Dino et nous .

Les auteures nous réservent-elles une surprise pour une troisième aventure ? Rendez-vous pris en 2015….

Thierry B.