« Okilélé » de Claude Ponti

Par défaut

okileleOkilélé

Claude Ponti

Ed L’Ecole des Loisirs, 1999

Voici le livre qui m’a le plus marqué depuis mes débuts dans la profession en 1986 :

J’ai reçu « Okilélé » comme un uppercut au creux de l’estomac.

L’enfant qui ne correspond pas à la norme, que les parents emmurent dans son trou… tout cela dans un livre pour enfants !

Puis vient pour le héros le temps de l’aventure, de la découverte du monde, des expériences qui peu à peu forgent l’être humain, le poussent à se connaître.

Et enfin, le retour à la famille, sans acrimonie ni esprit de revanche.

A la suite d’Okilélé, la lecture des « Pieds bleus » m’a emplie d’admiration pour ce parcours de vie : c’est, sur toute la ligne une victoire de la sensibilité et de l’intelligence sur la bêtise et la violence.

Florence G.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s