« Mon chagrin éléphant » de Cécile Roumiguière et Madalena Matoso

Par défaut

chagrinelephantMon chagrin éléphant

Cécile Roumiguière, illustrations de Madalena Matoso

Ed Thierry Magnier, 2015

« Depuis la mort de Mamiette, mon chagrin est grand, un véritable éléphant. Il me suit partout, tout le temps. » Le ton est donné dès la première phrase. Sous forme de la métaphore, avec beaucoup de douceur, tendresse, bienveillance et une pointe d’humour, Cécile Roumiguière propose un album sur le deuil. Le deuil qui prend toute la place dans cette famille. Il apparaît pour l’enfant sous la orme d’ un éléphant bleu très encombrant. Que faire avec ? Comment vivre avec ? Lui parler ? L’ignorer ? Vivre avec ? Une histoire illustrée de couleurs vives par Madalena Matoso. Des couleurs qui contrastent avec le ton de l’histoire et celui du thème. Des couleurs de vie qui continue, qui prend le dessus. Sans oublié de magnifiques pages de garde en forme d’éléphant-labyrinthe-coloré.

« Mon chagrin éléphant » n’est pas réservé qu’aux enfants car comme l’écrit Cécile « Parce qu’on a tous un éléphant au cœur ».

Thierry B.

Advertisements

À propos de Lj83

Lecture jeunesse 83, le blog des bibliothécaires jeunesse du Var. Leurs coups de coeur, leurs actions et animations autour du livre et de la lecture.

Les commentaires sont fermés.