« Mamie « faut pas gâcher » – Mottainai Grandma » de Mariko Shinju

Par défaut

mamieMamie « faut pas gâcher » – Mottainai Grandma

Mariko Shinju, traduction de Fédoua Lamodière

Ed nobi nobi, collection 1, 2, 3 soleil, 2015.

Le concept « Mottainai » est expliqué dès la première page, avant même que l’histoire ne commence. Cette précision permet au lecteur d’appréhender plus finement l’histoire.

Mamie « Faut pas gâcher » entre en scène dans chaque double page de l’album. Elle surveille le gaspillage et éduque son petit fils à l’économie. Il ne faut pas gâcher, c’est une démarche écologique encrée depuis très longtemps au Japon. Tout se recycle, se transforme, s’utilise différemment, s’économise. Et à la nuit tombée, les lumières ne s’allument pas, il faut donc aller se coucher.

Les illustrations ont des couleurs chaudes, les formes sont rondes, une belle initiation aux illustrations mangas pour les plus jeunes.

Thierry B.

mamie-faut-pas-gacher-ext-2

Publicités

À propos de Lj83

Lecture jeunesse 83, le blog des bibliothécaires jeunesse du Var. Leurs coups de coeur, leurs actions et animations autour du livre et de la lecture.

Les commentaires sont fermés.