« Popy la tornade » de Stéphanie Richard

Par défaut

PopylatornadePopy la tornade

Stéphanie Richard, illustrations de Joëlle Dreidemy

Ed Sarbacane, collection Pépix, 2015

Popeline, alias Popy, a 10 ans, un papa, une maman, un frère, deux sœurs et un tas de belles-mères. Une fille contemporaine qui vit des aventures classiques de son âge avec ses copines d’école ; Lucie, Olympe et Rosa, la bande des « Justicières du Préau ». Un jour, elle fait la connaissance du prof de Yoga de sa mère. Ce dernier lui enseigne une méthode révolutionnaire. Elle prend conscience de la puissance du troisième œil qui lui permet d’obtenir tout ce qu’elle veut de la part des autres. Elle a… un superpouvoir et c’est son secret. Alors bien sûr, c’est très tentant de s’en servir tout le temps ! Tellement qu’apparemment, quelqu’un s’en est aperçu et a commencé à lui pourrir la vie, caché derrière des lettres anonymes… C’est un désastre. Popy va-t-elle réussir à se sortir de cette mauvaise passe ?

Stéphanie Richard signe son premier roman pour la jeunesse et c’est une réussite. Parfaitement dans le style de cette collection. Dans un style décapant, le récit oscille entre réalisme et fantastique. Pour tenir le rythme, la narration est ponctuée  de récréation.

La typographie est divertissante et les illustrations complètent le récit sans jamais le surcharger. Encore un grand Pépix !

Je suis très heureux de terminer l’année sur cette note de lecture. « Popy le tornade » sortira dans quelques jours, en janvier 2015, en attendant, (re)découvrez certains Pépix : « La drôle d’évasion » de Séverine Vidal, « L’ogre au pull vert moutarde » de Marion Brunet

Thierry B.

Publicités

Les commentaires sont fermés.