« Le petit chaperon qui n’était pa rouge » de Sandrine Beau et Marie Desbons

Par défaut

petit-chaperon-qui-n-etait-pas-rougeLe petit chaperon qui n’était pas rouge

Sandrine Beau, illustrations de Marie Desbons

Ed Milan

Sandrine Beau maitrise les ingrédients du conte, conte détourné, conte de randonné, des animaux, des paysages etc. Elle joue avec les codes et les motifs du conte et joue des tours au lecteur. Le petit chaperon qui n’était pas rouge va chez sa grand-mère. Il rencontre plusieurs animaux en chemin. Enfin, il arrive avec le dernier animal qu’il a rencontré en chemin : un lapin. La grand-mère va en faire un ragoût ! Miam, la grand-mère est gourmande, toi aussi et l’histoire est finie. Sauf si tu en décides autrement et choisis une autre fin. C’est drôle, amusant.

Le texte de Sandrine est magnifiquement illustré par Marie Desbons. Elle retranscrit parfaitement l’atmosphère des forêts russes.  De belles illustrations en pleine page, de sublimes double-pages, des couleurs chatoyantes pour l’intérieur de l’isba, des bruns pour la nature et un bleu sombre et profond pour le petit chaperon qui n’était pas rouge.

Thierry B. 

Publicités

À propos de Lj83

Lecture jeunesse 83, le blog des bibliothécaires jeunesse du Var. Leurs coups de coeur, leurs actions et animations autour du livre et de la lecture.

Les commentaires sont fermés.