« La légende du papier découpé de Yangzhou » d’Isaly

Par défaut

legendepapierdecoupéLa légende du papier découpé de Yangzhou

Conte adapté par Corinne Boutry, illustrations d’Isaly

Ed Mazurka

Un conte initiatique qui mêle légende et créature féérique. Une jeune fille orpheline n’arrive pas à vendre les fleurs en papier découpé qu’elle confectionne tous les jours sur le trottoir. Un jour, elle rencontre une vieille femme. Cette dernière lui enseigne la patience, l’observation des fleurs du jardin. Jamais, elle ne lui enseigne la pratique de la découpe. Au bout d’un an, la vieille femme lui donne, enfin, une vielle paire de ciseaux rouillé. La vieille femme disparait, avec sa maison, son jardin, ses fleurs. La paire de ciseaux rouillé se révèle être…magique ! La jeune fille découpe de magnifiques fleurs en papier. Tout le monde les admire, en parle dans la ville.

Ce conte est joliment illustré. Isaly présente des couleurs pastels, des traits fins et minutieux, des visages expressifs avec beaucoup de force dans les regards. La nature est mise en valeur par l’utilisation de détails foisonnant dans la flore et la faune.

De très belle pages de garde en fleurs de papier découpé de couleur rouge.

Thierry B.

 

 

Advertisements

Les commentaires sont fermés.