« T’es beau, t’es fort, t’es musclé » de Jérôme Aubineau

Par défaut

T-es-beau-t-es-fort-t-es-muscle_imagelivreT’es beau, t’es fort, t’es musclé

Jérôme Aubineau , mis en musique par Basile Gahon, illustrations de Charles Dutertre.

Ed Benjamins média, collection Taille M, 2013.

Disponible également en version braille et en gros caractère pour enfants aveugles et malvoyants (comme tous les autres titres de cet éditeur).

Coup de cœur pour cette création originale d’un conteur talentueux.

Jérôme Aubineau, conteur professionnel, adapte le conte « La Mère misère » de façon très dynamique et son interprétation fait bien passer l’humour du texte.

Elle n’a vraiment pas de chance cette vieille dame, qui toute sa vie a subit des épreuves. Au point qu’on l’a appelée Mère Misère tout en évitant de la fréquenter, des fois qu’elle soit contagieuse… Même la mort ne veut pas d’elle ! « Pas de chance »… M. Propre, son confident de toujours auquel elle répète inlassablement T’es beau, t’es fort, t’es musclé, lui apparaît un jour en chair et en os ! Il lui donne à la mère Misère une graine magique qui doit faire fleurir le bonheur. Mais à chaque fois que le printemps arrive, Abel le rebelle et sa bande font pipi sur la fleur. Le génie ressort alors de sa bouteille…

Le CD dure 16 minutes. La musique de fond et les chansons, vraiment entrainantes, rythment l’histoire. Chaque épisode a son rythme, la bossa nova pour Monsieur Propre, le rap pour encourager la fleur à grandir, la gigue bretonne pour Abel le Rebelle et sa bande…

Drôle de morale pour ce conte où la misère est plus forte que la mort ! Mais tellement bien amenée…L’humour décalé permet d’aborder des thèmes bien philosophiques… Une histoire à multiples lectures, la façon vivante de raconter peut convenir dès 5/ 6 ans. Si le graphisme n’est pas exceptionnel, ses tons sombres, ceux de la mort, sont atténués par un côté un peu rétro et la référence à la pub de la bouteille du génie de la propreté.

Valérie F.

Publicités

Une réponse

  1. Je vous conseille d’aller voir les spectacles de Jérôme Aubineau, si vous en avez l’occasion. Il embarque petits et grands dans ses histoires pleines de fantaisies, d’humour, de poésie et de tendresse. Une pépite.