« Nos étoiles contraires » de John Green

Par défaut

étoilescontrairesNos étoiles contraires

John Green

Ed Nathan, 2013

On pourrait croire qu’un roman dont les héros sont des adolescents atteints du cancer serait très déprimant. Nos étoiles contraires est plutôt très émouvant. Malgré son sujet dramatique, il est un hymne à la vie, il nous rappelle avec délicatesse à quel point elle est précieuse. Il faut dire que Hazel qui, à 17 ans, vit avec le cancer depuis déjà 4 ans et Augustus, en rémission d’un ostéosarcome, ont des personnalités solaires. Conscients de leur sort et de son injustice, ils parviennent pourtant à vivre leur vie et c’est sans doute parce qu’ils sont condamnés à une mort prématurée qu’ils savent déceler ce que chaque moment a de merveilleux. Ce roman (qui est une pure fiction) raconte leur rencontre et leur poignante histoire d’amour.

Marie N.

Publicités

  1. J’ai aussi beaucoup aimé ce roman, direct en ce qui concerne le cancer des deux ados, mais sans voyeurisme, avec sincérité et il y a également une aventure pas seulement intérieure qui donne de la respiration au récit. Claude Chanca

  2. Grâce à votre analyse, je me suis décidée à le lire. Merci ! (Avant, j’hésitais à cause du thème…)