« Cœur de Pierre » de Séverine Gauthier

Par défaut

coeur-de-pierreCœur de Pierre

Séverine Gauthier scénario

Jérémie Almanza dessin et couleur

Edition Delcourt/Jeunesse

ISBN : 9782756024264

Attention, aujourd’hui 3 analyses par 3 collègues pour ce Coeur de Pierre.

Un petit garçon naît avec un cœur de pierre. Ses parents sont inquiets et font venir médecins et spécialistes : Le verdict tombe, l’enfant sera incapable d’éprouver le moindre sentiment. La maman devient folle de douleur, tandis que le papa se mure dans le silence et le chagrin. Condamné à l’indifférence dès sa naissance, privé d’amour parental, il se retranche et grandit dans la tristesse, la souffrance, la solitude.

Dans une autre maison, une jeune fille fait la joie de ses parents, car elle est née avec un cœur d’artichaut et tout en elle est joyeux. Elle grandit donc auréolée d’amour, choyée et protégée, elle fait la joie de sa famille. Ces deux enfants diamétralement opposés vont se rencontrer.

Pour la fillette, ce sera le coup de foudre mais malheureusement, les sentiments ne seront pas réciproques. Afin de lui montrer son affection, elle effeuillera son cœur d’artichaut pour lui offrir, mais lui ne la verra pas, l’ignorera et déchirera feuille après feuille. Chaque feuille arrachée pourtant se fait gage d’un amour plus sincère.

Une association parfaite à l’écriture Séverine Gauthier et à l’illustration Jérémie Almanza, ils ont déjà collaboré notamment sur le très beau et sombre Aristide broie du noir. L’atmosphère de cette bande dessinée est atypique, et fait penser à l’univers du réalisateur Tim Burton, l’ambiance graphique y est pour beaucoup. Un univers riche, les dessins participent à cette évasion avec des crayonnés mis en couleur à l’aquarelle, un travail de grande qualité. Les couleurs sont chargées de symbolisme. Les teintes marrons imposées dès le début accompagnent dans un décor délabré le garçon, à l’approche de la fillette le monde semble plus vivace et se charge de couleurs, à l’image de ses sentiments, des couleurs chaudes roses et orangées,

Une bande dessinée sans bulles, ni dialogues. Une histoire dont le  texte est subtil, plein de délicatesse, de poésie et tout en rimes. On y trouve nombre de métaphores, c’est un album qui s’adresse à tous les âges avec différents degrés de lecture, chaque lecteurpeut s’approprier cette histoire.

Cette lecture sera prétexte pour les plus jeunes afin d’échanger sur la question des sentiments amoureux. Les adultes pourront quant à eux s’appuyer sur la métaphore pour s’approprier une réflexion sur les attitudes parentales.

Mathilde C.

Autre analyse :

Une jolie BD avec des illustrations au contraste saisissant, un texte poétique en rime le tout pour une histoire d’amour enfantine et tellement humaine…tout y est pour que chacun s’y retrouve.

Une petite fille au coeur d’artichaud  tombe amoureuse d’un petit garçon au coeur de pierre….elle lui offre son coeur, il le déchire. L’histoire de tous au fond.

Une belle leçon sur les insensibles qui finiront seuls à travers ces personnages tout en délicatesse qui résonnera dans l’esprit des enfants et leurs premiers émois, dans le coeur des plus grands brisé au moins une fois.

Stéphanie C.

Autre analyse :

Un jour naît un garçon au cœur de pierre. Catastrophés, ses parents en deviennent fous de chagrin et n’accorderont que peu d’attention à leur enfant qui grandira dans la solitude et l’indifférence. Le même jour naît une petite fille au cœur d’artichaut. Emerveillés, ses parents lui diront chaque jour à quel point elle est merveilleuse et l’encourageront en tout. Et puis il y a aussi le garçon au cœur d’or, tellement précieux qu’il sera surprotégé par ses parents. Que donnera la rencontre entre ces trois personnages ?

Cette bande dessinée est ce qu’on pourrait appeler un poème graphique. Pas de bulles mais des textes en vers accompagnés d’illustrations magnifiques et accordées à chaque personnage : tout est sombre autour du garçon au cœur de pierre, la fille au cœur d’artichaut est baignée de lumière rose et vive et le monde du garçon au cœur d’or luit d’une teinte dorée. Quant à l’histoire, elle parle d’amour et sa symbolique touchera sans doute bon nombre de lecteurs qui se reconnaîtront peut être dans un de ces personnages.

Marie N.

Publicités

À propos de Lj83

Lecture jeunesse 83, le blog des bibliothécaires jeunesse du Var. Leurs coups de coeur, leurs actions et animations autour du livre et de la lecture.

Les commentaires sont fermés.