« Western girl » d’Anne Percin

Par défaut

westerngirlWestern girl

Anne Percin

Editions du Rouergue – Collection DoAdo

Si le dernier roman d’Anne Parcin nous surprend, c’est par la toile de fond qu’elle a choisie. Car si l’on retrouve une jeune héroïne qui raconte ses mésaventures à son journal – « cher JDB »- avec l’humour et la verve qu’on lui connait depuis Comment (bien) rater ses vacances, le contexte est pour le moins dépaysant. Elise est en effet, depuis sa plus tendre enfance, fan de culture country: le cheval, bien sûr, mais aussi la musique, les chemises à carreaux, les bottes à franges, les westerns, les Buffalo Grill, le pop corn, bref, la totale. Et voilà que le destin, en l’occurrence  le licenciement de sa mère et la prime qui l’accompagne, lui permet de réaliser son rêve, découvrir le Middle West durant un stage de trois semaines dans un ranch. Mais elle ne part pas seule, 11 autres adolescents sont également inscrits et dès l’aéroport, Elise constate qu’ils ne jouent pas dans la même catégorie. Ils sont tous fils de bourges et, accessoirement, têtes à claques. Heureusement, il y a Georgia, qui bavarde volontiers et à laquelle elle peut raconter sa vie durant les longues heures de vol. Mauvaise pioche! Georgia est en fait une sale petite garce qui va lui pourrir le séjour. ou du moins s’y employer. Car Elise, confrontée à une méchanceté qu’elle aurait été incapable d’imaginer, va se découvrir plus solide qu’il n’y parait. Face à un harcèlement qui finit par contaminer tout le groupe, elle va développer courage et intégrité pour rester fidèle à ses valeurs.

C’est tout en finesse et avec beaucoup de justesse qu’Anne Percin aborde des sujets aussi graves que le harcèlement, le racisme et le mépris des classes dominantes, dans un récit alerte à l’humour tonique et au ton résolument optimiste. La découverte du Middle West – dont certaines descriptions sont d’une grande qualité d’écriture – est agréablement dépaysante et cette incursion dans la culture country en compagnie d’une passionnée a le mérite de faire tomber bien des préjugés. Soit un bon moment de plaisir et un beau voyage.

Marie H.

 

Publicités

Les commentaires sont fermés.