« Gabriel et Gabriel » de Pauline Alphen

Par défaut

GabrielGabriel et Gabriel

Pauline Alphen

Ed Le livre de poche, 2011

Gabriel part en vacances au Brésil, le pays de sa maman. Il ne connaît pas le pays où est née sa mère. Il prend l’avion seul et découvre, à son arrivée, une famille aisée qui vit dans une grande propriété à la campagne avec des chevaux. Gabriel est brun, aux yeux marrons et à la peau claire. Gabriel fait la connaissance de… Gabriel, le fils de la cuisinière. Ils ont le même âge et ne connaissent rien du pays de l’autre. Gabriel le brésilien est blond, aux yeux bleus et à la peau foncé. Impossible de les confondre. Un jour ils décident d’aller se baigner à la rivière. En sortant de l’eau ils échangent leurs shorts. Gabriel le bleu devient le jaune et vice-versa. L’histoire bascule à ce moment là. Gabriel, le français, va se retrouver chez la cuisinière qui le prend pour son fils. Gabriel, le brésilien, est logé dans la maison des maîtres, part pour un séjour à la mer etc. Cette situation les questionne. Les adultes le font-ils volontairement ? Sont-ils complices ? Serait-ce la magie de Iara ? (Iara est selon la légende une sirène brune aux cheveux noirs). Ils traversent tous les deux ce moment, partagés entre l’enthousiasme, l’envie, les regrets. Ils découvrent, chacun de leur côté, les avantages et les inconvénients de la vie de l’autre.

Après quelques jours, ils se retrouvent et retournent à la rivière. De nouveau, ils échangent leurs shorts… L’auteur ne donne pas la solution aux lecteurs. Un roman presque autobiographique qui se lit avec beaucoup d’ntérêt et de passion. Il permet, également, de découvrir une autre face du Brésil.

Pauline Alphen était présente à la Fête du livre jeunesse de Villeurbanne

Thierry B.

Publicités

Une réponse

  1. comme j’ai beaucoup apprécié les Éveilleurs, je pense que j’aimerai aussi.