« Le soleil sur la colline » de Sandrine Beau

Par défaut

soleilsurlacollineLe soleil sur la colline

Sandrine Beau, illustrations de Nicolas Gouny

Ed Gargantua

Comme tous les jours Kameo accompagne son très vieux grand-père voir les antilopes se désaltérer. Un jour Kameo demande à son grand-père : « Comment je ferais quand tu ne seras plus là ? » Et son grand-père exlique…

Sandrine Beau, avec le talent d’écriture que nous lui connaissons, livre une belle fable poétique sur la mort. Douceur, tendresse, légèreté comme le vent, c’est le sentiment que le lecteur ressentira, je l’espère.

Nicolas Gouny propose des illustrations très africaines. Couleurs pastels, rondeur des formes, grandeur des éléments naturels. Il dessine des personnages attendrissants, très expressifs.

Un petit bémol sur le format souple et étroit qui enlève l’ampleur des illustrations et la grandeur du texte. Un format album aurait été le bienvenu et aurait mis en valeur les double pages. Petit bémol pour la mention « Petit roman humoristique » sur la 4ème de couv. placée sous les vedettes matières « deuil » et « liens entre générations ». Pas judicieux Monsieur l’éditeur !

Thierry B.

Publicités

Les commentaires sont fermés.