« I comme Iris » d’Anne Loyer

Par défaut

I comme IrisI comme Iris

Anne Loyer, illustrations de Leila Brient

Ed Alice

Iris vit avec sa mère dans un minuscule appartement, après le divorce de ses parents. Elle va chez son père un dimanche sur deux et quelquefois pendant les vacances. Elle ne voit pas beaucoup sa mère qui travaille dans la restauration. Le matin Iris se débrouille seule car sa mère dort, à la sortie de l’école sa mère est déjà partie au travail. Alors sa vie s’organise entre Edmonde, la concierge de l’immeuble, le voisin étudiant et sa grand-mère qui arrive juste pour l’heure du repas. Mais Iris a un problème, elle n’arrive pas à s’exprimer à l’écrit. Elle sait écrire, elle parle couramment un bon français mais dès qu’il faut passer à l’écrit c’est la « cata ». Sur le conseil de Ed (Edmonde, la concierge de l’immeuble), sa mère l’accompagne chez un spécialiste : un orthophoniste. Au rythme d’une fois par semaine, le samedi, Iris devient très complice avec Ludovic (Ludo pour Iris). Ils forment un duo de choc et les progrès arrivent vite. Un jour, sa mère voulant lui faire une surprise invite Ludovic à manger à la maison. Le quiproco s’installe, Iris pense que sa mère et Ludovic ont une aventure ensemble, les ennuis commencent.

Anne Loyer met en avant les rapports mère/fille dans cette histoire encrée dans la réalité. Cette mère seule qui doit faire face au quotidien, à son boulot, à l’éducation de sa fille, prendre soin d’elle, ne pas se négliger et la négliger…  Cette fille unique qui accepte et comprend leur situation. Il y a beaucoup de tendresse, de complicité, d’amour dans leur relation. L’écriture restitue l’ambiance de ces sentiments. L’auteur pousse à bout leur relation et leurs sentiments en introduisant le personnage de Ludovic. Celui qui va exacerber la  jalousie d’Iris et lui faire comprendre que sa mère est une femme avant tout. Anne Loyer rend également un bel hommage aux orthophonistes, ces professionnels qui rééduquent petits et grands présentant des difficultés de prononciation et d’écriture.

Thierry B.

Publicités

À propos de Lj83

Lecture jeunesse 83, le blog des bibliothécaires jeunesse du Var. Leurs coups de coeur, leurs actions et animations autour du livre et de la lecture.

Les commentaires sont fermés.