« La petite enquiquineuse et le vieux géant » d’Anne Loyer et Soufie

Par défaut

La petite enquiquineuse & le vieux géant

Anne Loyer, illustrations de Soufie

Ed Les P’tits Bérets

AGACER, ASTICOTER, ENERVER, ENQUIQUINER, c’est par ces mots écrits en gros caractères et en couleurs que cet album commence. Car voilà ce qu’elle aime, la petite peste haute comme trois pommes. Elle aime ça et fait cela toute le journée à tous moments… aux humains, copains, parents, aux animaux… Et bien sûr les autres la rejettent, lui tournent le dos, elle se retrouve seule. Et puis un jour elle tombe sur un roc, immense, immobile, tant pis elle décide de s’y attaquer. L’histoire bascule la petite enquiquineuse rencontre le vieux géant.

Anne Loyer, avec beaucoup de malice, nous livre une histoire de complicité. Un album initiatique. La petite enquiquineuse va comprendre qu’embêter le monde n’est pas une fin. Elle peut atteindre un autre but. Pour cela elle va faire une rencontre décisive. Anne Loyer joue la carte de l’intergénération. Une carte apaisante, rassurante. Cette histoire est écrite avec beaucoup de talent.

Nous retrouvons avec beaucoup de plaisir, Soufie, aux illustrations. Des couleurs pastels, des formes rondes, des perspectives sublimes, des plongées et contre-plongées, des zoom et rezoom à couper le souffle. Toute une panoplie de techniques pour mettre en valeur cette histoire. C’est du grand Soufie.

Un album carré très construit, aux belles pages de garde différentes. Un album soigné par l’éditeur Les P’tits Bérets. Un petit éditeur à soutenir.

Thierry B.

Publicités

À propos de Lj83

Lecture jeunesse 83, le blog des bibliothécaires jeunesse du Var. Leurs coups de coeur, leurs actions et animations autour du livre et de la lecture.

Les commentaires sont fermés.