« Love : le renard » de Frédéric Brémaud

Par défaut

Love : Le renard

Scénario de Frédéric Brémaud

Dessin de Frédérico Bertolucci

Ankama éditions, collection Etincelle

Attention : chef-d’œuvre !

Sûreté du trait, précision de l’anatomie et justesse du mouvement, composition des illustration pleine page, délicatesse de la palette, cet album tient de la prouesse graphique. Véritable immersion en milieu animal, cette histoire entièrement muette nous plonge au cœur d’une catastrophe naturelle en suivant le parcours d’un renard borgne. Ce détail, la cicatrice qui barre son œil mort, emporte d’emblée l’adhésion. Les premières planches décrivent ses efforts pour chasser, visiblement handicapé par sa vision imparfaite, et même si nous le perdons de vue pour suivre d’autres animaux, c’est bien ce renard dont nous allons suivre le parcours et au destin duquel nous allons nous attacher. Car dans cette île paradisiaque, les drames s’enchaînent à un rythme effréné. La lutte pour la survie ne laisse aucune place à la pitié et les plus redoutables prédateurs se trouvent parfois, eux aussi, en situations périlleuses. La nature, dont les lois peuvent paraître cruelles, est ici décrite dans toute sa sauvagerie et sa beauté. Le découpage, faisant alterner les points de vue avec un indéniable sens du cadrage, maintient un suspense constant. Et quand le volcan entre en éruption, il devient insoutenable…

Pour les âmes sensibles, l’album s’achève néanmoins sur une nature apaisée et l’image idyllique de retrouvailles inespérées.

Remarquable !

Marie H.

Publicités

Les commentaires sont fermés.