« Le devoir Bizarroïde » d’Anne Loyer et Emilie Michaud

Par défaut

Le devoir bizarroïde

Anne loyer, illustrations d’Emilie Michaud

Ed Les petits pas de Ioannis, 2012.

Collection « A pleines dents »

Julien est un peu « tête en l’air », il a du mal à se concentrer. Ses pensées sont toujours ailleurs, cela est peut-être dû à sa situation familiale ou c’est dans sa nature, il ne sait pas trop. Un jour sa maîtresse lui demande de réaliser un devoir. Un devoir adapté à sa personnalité, un devoir rien que pour lui, le devoir bizarroïde. Julien tente de réaliser avec application et sérieux le devoir donné par sa maîtresse. Il s’avère que la chose n’est pas aisée. Le déclic viendra en classe au moment où il s’y attend le moins. « Il reste quelques ajustements à faire », mais l’essentiel était d’y parvenir !

Ce texte court, facile traite du sujet de la concentration et de l’attention des enfants en classe et ailleurs. Anne Loyer s’amuse avec les descriptions dans le récit des voyages imaginaires et rocambolesques de Julien quand il part « dans la lune ». Elle donne à son personnage un caractère attachant, réaliste. Le jeune lecteur aura qu’une envie, aider Julien dans sa tâche, l’empêcher de décoller, de s’envoler.

A la différence d’un album, il est plus diffcile de parler des illustrations dans un roman, plus compliqué de les analyser. Celles d’Emilie Michaud sont colorées, vives. elles renforcent et complètent le texte. Vous pouvez suivre son travail en cliquant sur son blog. Nous attendons, avec impatience, une prochaine publication d’Emilie pour suivre son travail.

Avec « Un accordéon sinon rien » d’Ingrid Chabbert et Manola Caprini, les éditions Les petits pas de Ioannis sortent leurs 2 premiers romans pour la jeunesse. Cette jeune maison d’édition n’avait, pour le moment, qu’une parution d’albums. Destinée à un public de jeunes lecteurs (7 – 10 ans), ces romans illustrés conservent la thèmatique de la maison d’édition. Lj83 souhaite beaucoup de succès à cette nouvelle collection.

Thierry B.

Publicités