« Rien qu’une fois » de Séverine Vidal et Csil

Par défaut

Rien qu’une fois

Séverine Vidal

Illustration de Csil

Editions Winioux, 2012

Rien qu’une fois… La petite fille de l’histoire nous dit, murmure, chuchotte ou crie, tout ce qu’elle voudrait faire « Rien qu’une fois« . Des petits riens, des souhaits, des désirs, certains réalisables, d’autres non…quoi que ! En peu de mots, sur le ton de la réflexion philosophique, Séverine Vidal entraîne le lecteur dans une promenade et le laisse réfléchir à sa guise. Les phrases sont courtes, efficaces. La typographie varie selon le ton de la parole et l’on comprend à la lecture de : « être la reine », écrit en très gros caractère, le désir immense de ce souhait !

Les illustrations de Csil sont finement ciselées, les fleurs ressemblent à de la dentelle, leurs côtés « vintage » ou « surrané » renforcent la douceur du trait sans pour autant lui enlever sa force.

Les éditions Winioux présentent ici leur quatrième album car c’est une jeune et très petite maison d’édition. Un petit format carré, presque uniquement blanc, noir et rouge. Un petit bijou de finesse, de tendresse et de réflexion philosophique. Tout est petit ! mais de grande qualité !

Bonus en fin de livre, le jeune lecteur est orienté vers un site  « rienquunefois.fr » où les éditions Winioux lui propose de créer son propre livre et de le faire éditer.

Thierry B.

Advertisements