« Le journal de Philol » de Yaël Hassan

Par défaut

Le journal de Philol

Yaël Hassan

Ed Plon jeunesse

Philol, c’est Philomène, elle a quinze ans, une petite soeur, Adèle et leurs parents sont divorcés. Pour son anniversaire sa mère lui offre un journal. Un journal ? Oui !!! Vous savez un truc de  « fille » dans lequel on consigne les évènements de la journée ! Un journal c’est ringard pour Philomène, car en 2012 les jeunes filles racontent leur quotidien sur leur blog ou sur les réseaux sociaux. Mais Philomène y prend goût et ce journal devient « Le journal de Philol » . Elle y raconte ses amours, sa vie au lycée et sa famille… En effet, elle va connaître le grand amour avec le beau gosse du lycée. La vie au lycée est marquée par les agissements d’Aurélie (« Sa meilleure ennemie » et la peste selon sa bande) et par dessus tout va être perturbée par un corbeau qui a ouvert un blog pour balancer des insanités…. et la tentative de suicide de Morgane.

Yaël Hassan nous emporte dans un roman épistolaire très contemporain (un peu branchouille !). Elle remet au goût du jour le journal intime sur papier. C’est frais, drôle, perturbé quelquefois, à l’image de la vie d’une jeune adolescente. A la manière d’un vrai journal le texte est ponctué de citations, de dessins, de ratures, d’insertion de billets de cinéma et d’encarts dans lesquels Philol fait des listes : le jeu des 7 choses.

Un roman très agréable dans lequel beaucoup d’adolescents se reconnaîtront ! A lire tranquillement pendant les heures chaudes de l’été.

Thierry B.

Publicités

Les commentaires sont fermés.