« Ma tata Thérèse » de Fabrice Nicolino

Par défaut

Ma tata Thérèse

de Fabrice Nicolino, illustrations de Catherine Meurisse.

Editions Sarbacane, 2012.

Tata Thérèse n’est pas une tata comme les autres. Elle adore les animaux et, dans son petit appartement «  de la taille d’une grosse crotte de mouche » c’est une vraie ménagerie !! On y trouve un fennec «  un renard du désert. Grosso modo. », Un faisan  qui vit dans les « toilettes microscopiques » (eh oui un faisan et un fennec ça fait pas bon ménage !!!), un perroquet qui chante la Marseillaise, « un minuscule chien appelé Riri » Nono le moineau, les chats auxquels Tata Thérèse apprend à ne pas manger les souris ( !)  « Et bien entendu des serins, des perruches, et des tourterelles », des hamsters…

« Ma tante Thérèse pensait chaque seconde aux animaux. Ceux qu’elle avait, ceux qu’elle aurait, ceux qui étaient vivants, ceux qu’elle guérirait, ceux qui étaient morts, ceux qui ressusciteraient, ceux pour finir qu’elle arracherait aux griffes des affreux et des méchants » comme les pigeons pourchassés par les «  assassins et les spadassins » de la ville de Paris auxquels elle donne à manger sur son balcon «  Et des dizaines de pigeons ont commencé à se poser et à boulotter autant qu’ils pouvaient … bref, je crois que tu peux imaginer la scène, cela sentait le grand bazar, et la maison de cinglés. Mais ce n’était pas Charenton, c’était la rue Larrey, chez Tata Thérèse. C’était bien mieux. » !! Et cet agneau qu’elle sauve des griffes d’un affreux boucher, ou encore l’atèle un singe d’Amérique du sud qui libère tous les animaux…

Fabrice Nicolino (Journaliste et auteur du blog «  Planète sans visa ») nous raconte ses souvenirs d’enfance avec beaucoup d’humour et de nostalgie car ce texte est aussi  une manière d’exprimer sa reconnaissance et son amour pour sa tante qui lui a permit de vivre toutes ces aventures.

Bref, ce petit roman est rempli de « souvenirs authentiques », d’anecdotes rocambolesques et drôles ! A noter  les illustrations de Catherine Meurisse qui ponctuent chaque page et renforce le côté loufoque de ces petites histoires !

En conclusion et pour reprendre un mot de l’auteur «  Ah, quel bonheur ! » !

Lecteurs débutants et plus…

Laurence P.

Publicités

À propos de Lj83

Lecture jeunesse 83, le blog des bibliothécaires jeunesse du Var. Leurs coups de coeur, leurs actions et animations autour du livre et de la lecture.

Les commentaires sont fermés.