« Théo et le mystère de la météorite » de Didier Leterq

Par défaut

Théo et le mystère de la météorite

Didier Leterq

Editions Le Pommier –  Collection Romans & plus junior

Dans ce roman à énigmes, l’auteur mêle habilement action, jeux de réflexion et contenu documentaire. Il aborde des domaines aussi divers que l’héraldique, la recherche des origines de la vie sur la Terre, les carrés magiques ou les débuts de l’imprimerie, et nous fait rencontrer des personnages prestigieux comme Dürer et Sébastien Brant. Car nous allons plonger, pour les besoin de l’enquête, dans la vie quotidienne de la fin du XVème siècle. La consultation des Chroniques du père Barthélémy nous permet en effet partager une période mouvementée de l’histoire de Thomas, jeune infirme appartenant à la confrérie des tailleurs de pierres d’Ensisheim, et de découvrir les superstitions de l’époque ainsi que la toute puissante Inquisition. Cette enquête, ponctuée d’énigmes à résoudre, amènera nos jeunes héros contemporains, Electre et Théo, à s’initier aux codes de représentation et aux procédés de cryptographie de la Renaissance, mais aussi à l’astronomie et plus précisément aux météorites. C’est en effet le vol mystérieux de tous les fragments de l’une d’entre elles, la météorite tombée en 1492 à Ensisheim, qui va conduire les apprentis détectives de l’Alsace à la Provence. Et c’est à Callas, petit village perché dans le Haut-Var, que se déroulera le dénouement de cette aventure passionnante, dont les rebondissements évoquent souvent les meilleurs albums de Tintin. Une réussite !

Déjà chroniqué en 2011, Théo et l’énigme des diamants.

Marie H.

Publicités

Les commentaires sont fermés.