« La montagne fleurie » de Ryunosuke Saito

Par défaut

La montagne fleurieinteressant

 Ryunosuke Saito, illustrations de Jiro Takidaira

traduction du japonais de Yukari Kometani et rose-Marie Makino

Ed Océan

Aya rencontre une sorcière dans la montagne. Cette dernière lui explique pourquoi et comment poussent les fleurs de couleurs vivent qui la recouvrent. Elle lui révèle les secrets de la nature. La sorcière semble tout connaître sur Aya, sur les habitants de son village et sur le paysage alentour. Elle lui raconte les légendes qui subsistent de la naissance du monde. Aya écoute et ne dit rien. Quand elle revient dans son village personne ne croit à son histoire de sorcière et de montagne fleurie. Alors Aya retourne dans la montagne, elle ne croisera plus la sorcière et ne retrouvera plus l’endroit où poussaient les fleurs. Aya sait maintenant que de son comportement quotidien naîtra une fleur dans la montagne fleurie.

Ce conte a été publié pour la première fois au Japon en 1969, les éditions Océan nous offre, aujourd’hui, la première traduction en français. Les illustrations apparaissent sur un fond d’un noir profond. Colorées, elles sont surlignées d’un épais trait noir qui leur donne une apparence d’illustrations de Manga.

Thierry B.

Publicités

Les commentaires sont fermés.