« J’ai rendez-vous avec… La librairie La soupe de l’espace »

Par défaut

Lj83 : Bonjour Mélanie, bonjour Jean, avant toute autre chose et pour satisfaire notre curiosité, pourquoi « La soupe de l’espace » ?

La soupe de l’espace : Quand est venu le temps de trouver un nom à la librairie on s’est dit qu’associer un nom choisi par chacun de nous deux serait l’idéal. Notre choix s’est vite arrêté sur deux mots qui nous évoquaient, personnellement  l’enfance.  Jean était très rêveur (aujourd’hui il a plus la tête dans la lune *rires) et les étoiles, l’Univers, « l’Espace »,  l’ont toujours intrigué enfant (sans oublier Star Wars qu’il regarde avec toujours autant de plaisir). Quant à « la soupe »,  c’est en souvenir aux concours que je faisais avec mon grand-père. Il était trop fort mon pépère !  Il  gagnait à tous les coups malgré la quantité inférieure que contenait mon assiette… plate !

Plus tard, quand on nous a posé cette question, nous l’avons formulé plus rationnellement : la soupe pour grandir et l’espace pour rêver – Plus court et assez accrocheur * rires

Lj83 : Racontez-nous comment vous vous êtes lancés dans cette soupière-là.

La soupe de l’espace : La soupière existe maintenant depuis plus de 3 ans. Nous avons ouvert le vendredi 13 juin 2008 dans un local de 50 m qui s’est vite révélé trop petit. Nous sentions le besoin de plus d’espace pour réaliser toutes nos envies. C’est assez frustrant de voir tant de belles nouveautés et de devoir les refuser en manque de place. Alors nous avons pris un risque : nous avons déménagé  dans cette nouvelle soupière de 150m2 au sol + 80m2 de jardin.  Là on se lâche ! Nous avons désormais un coin pour les grands curieux avec de la bd, quelques titres en littérature, un rayon beaux livres et de la musique (Jean est un amoureux de bons sons alors forcément nous ne proposons que des vinyles)!

Et surtout, surtout nous pouvons organiser davantage de rencontres, de signatures, d’expositions d’illustrateurs que nous aimons et voulons faire découvrir, des ateliers et même des concerts. Par exemple, en septembre nous avons reçu Dorothée de Monfreid sur les murs de la soupe et le samedi 10, elle  est venue en dédicace puis en fin de journée l’ont rejointe 6 musiciens de Super Sauvage (livre cd chez Gallimard) pour un concert dans le jardin. C’était Top !

Lj83 : Quel a été votre parcours ?

La soupe de l’espace : Alors ! Si vous vous attendiez à ce que je vous dise : « Nous avons en poche un Master Professionnel Information et Communication option Métier du livre, précédé d’une licence » ou bien : « Nous avons suivi une filière universitaire, plus généraliste, débouchant sur un DUT Information Communication, option Métiers du Livre et du patrimoine » Je suis au regret de vous annoncer qu’en fait…

Nous avons tous les deux des formations de graphistes : Jean dans le web et moi dans l’édition. Je sais, c’est décevant * rires

Lj83 : Graphisme, communication, indépendance, trois mots clés de la soupière ?

La soupe de l’espace : En effet ! Notre vie d’avant (la librairie – bien sûr) ne nous convenait pas : le boulot de graphiste associé à notre vie de famille faisait que le temps passé ensemble, à partager se faisait plus rare. Nous avions envie de nous retrouver certes,  mais également de faire partager notre passion pour l’illustration, le livre, et leur rôle éducatif. Si si si ! Et de plus en plus !…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Lj83 : Alors justement, quel regard portez-vous sur la production jeunesse actuelle et comment faites-vous vos choix ?

La soupe de l’espace : Vous rappelez-vous des livres de votre enfance ? A part le livre de contes que ma grand-mère me lisait enfant, la bibliothèque de mon enfance n’était pas très riche…

Aujourd’hui nous avons la chance d’avoir un grand choix. Oui, beaucoup trop de choses, certes et pas que du bon… Beaucoup de livres qui abrutissent nos enfants, c’est certain. Tous ces produits commerciaux, j’avoue avoir du mal… Heureusement il y a des maisons d’édition exigeantes et innovantes, qui proposent des livres intelligents. Quand je dis « intelligents » je parle des livres qui apportent de vraies réponses aux enfants (vous savez, ces questions enfouies), ces livres qui les aident à bien grandir !!! Nous aimons les maisons d’édition qui osent ! Nos préférences vont à des maisons comme Le poisson soluble, Hélium, Sarbacane, Les Grandes Personnes, La Joie de Lire pour n’en citer que quelques unes.
En fait, nos choix mettent en évidence les ouvrages qui ont des contenus différents, courageux, des textes engagés qui secouent, qui font réfléchir et aident à grandir, des illustrations créatives qui ne se contentent pas de suivre des effets de mode.

Lj83 : De quelle façon accompagnez-vous ces œuvres différentes, dites « difficiles » ?

La soupe de l’espace : C’est d’abord un travail au quotidien : mettre en valeur, proposer, échanger nos impressions avec nos lecteurs, un mode de fonctionnement qui repose sur notre désir de partager. Les rencontres, signatures et expositions que nous organisons à la librairie permettent de donner un coup de projecteur sur les illustrateurs que nous avons envie de faire découvrir. Nous proposons une séance de dédicace tous les mois et demi environ et l’accompagnons toujours de la création d’affiches créés pour l’occasion. Ce sont des petit plus qui demandent beaucoup de temps et de travail mais qui en valent vraiment la peine, je pense. Et puis, bien sûr, nous communiquons beaucoup sur internet. Notre blog relaie nos coups de cœur (et uniquement nos coups de cœur ! parce que parler d’un livre que l’on n’aime pas c’est  quand même lui faire de la pub, et il y a tellement de beaux livres…). Jean s’occupe de mettre à jour notre newsletter qui informe régulièrement sur les évènements de la librairie…
Et puis on en parle, on en parle. On est si contents de faire ce métier…

Lj83 : Puisque nous en sommes aux coups de cœur, quelles sont les dernières œuvres ou les derniers auteurs que vous avez particulièrement envie de faire découvrir?

La soupe de l’espace : Difficile ! Surtout en ce moment…
La rentrée littéraire nous fait découvrir de sacrées merveilles cette année. Nous sommes comme des enfants sous le sapin quand nous ouvrons les cartons arrivant à la soupe ces derniers temps.
J’avoue qu’il y a un roman que j’ai envie de partager au maximum depuis sa sortie : « Tarja » à La joie de Lire. Le thème est difficile puisqu’il s’agit d’une adolescente enceinte de son prof de français. Mais comme j’aurais aimé lire un tel roman, ado !
Sinon, en album la liste est longue ! Je pense notamment à un autre très beau texte orchestré de magnifiques illustrations (calques peints /superposés) : « Les poings sur les îles » au Rouergue ; il y a aussi le texte plein d’humour et de vérité réédité à la Joie de Lire « Incroyable mais vrai »,  « Le chacheur » aux Grandes Personnes, les livres-cd « Le voyage de Zadim » (éditions Milan) et « Mini, rikiki, Mimi » (Benjamins Média) La liste est si longue…
Faut venir à la soupe je vous montrerai, on en parlera (sourire)

Lj83 : Jean et vous partagez vraiment beaucoup de choses dans votre soupière. Et il y a une troisième personne dont vous avez envie de parler.

La soupe de l’espace : Oui, Sarah. Elle fait partie intégrante de notre aventure humaine.  Notre croûton comme on en vient à l’appeler.  Jean l’a rencontrée sur un Salon, elle venait nous prêter main forte.  Quant nous avons déménagé, nous avons beaucoup « flippé » comme on dit… Ce grand espace, avec notre fils que nous faisons passer en priorité (et qui donc nous oblige à sortir plus souvent de la librairie)… 150m2 à une seule personne, c’était inimaginable. C’est là que Sarah est entrée dans la vie de la soupe. Au départ, elle jonglait entre son Master en littérature jeunesse (qu’elle a obtenu en juin 2011) et son mi-temps à la librairie. De dépannages ponctuels en CDD, elle nous a toujours accompagnés dans la nouvelle soupière. Et puis, nous lui avons proposé de poser ses valises avec nous, il était évident que ce devait être Sarah. Et voilà, depuis le mois d’août, nous travaillons ensemble dans le plaisir partagé d’une passion commune.

Lj83 : Grand merci de nous avoir reçus dans votre si belle soupière, Mélanie !

La soupe de l’espace : MERCIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII Marie !!!!!

Publicités

Une réponse

  1. Pingback: Merciiii - La Soupe de l’Espace