« Mon cauchemar et moi » de Yohan Sacré

Par défaut

Mon cauchemar et moi

Yohan Sacré

Ed Manolosanctis – Collection Styx

Très très sombre, ce cauchemar. Malgré les tons doux de sa palette, le trait enfantin de son graphisme, le velouté du papier de l’album, c’est un conte bien cruel et la dernière vignette ne laisse aucun espoir.

Un petit garçon aux grands yeux confiants s’égare au pays de ses songes et rencontre un gros monstre noir, solitaire et malheureux, qui propose de le guider. Son univers est étrange, quelque fois absurde, souvent inquiétant. Mais il se montre bienveillant et n’espère rien autant que son amitié. L’enfant se sent pourtant confusément menacé, comme avalé par ce monde dont il ne sait plus s’il est vraiment un rêve. Jusqu’au moment où le monstre lui livre son nom : Tumeur.

Pour son premier album, Yohan Sacré s’attaque au sujet le plus tabou qui soit et son traitement graphique, en décalage avec la noirceur du propos, est vraiment intéressant. Ce mélange doux-amer a manifestement séduit les bédéphiles. Quant aux jeunes lecteurs, il faudra sans doute accompagner leur lecture et répondre à de nombreuses questions embarrassantes.

Manolosanctis est une maison d’édition participative spécialisée dans la bande dessinée, qui s’adresse autant aux internautes bédéphiles qu’aux jeunes auteurs qui souhaitent faire connaître leur travail et acceptent de le mettre en ligne gratuitement. Les membres inscrits peuvent communiquer avec les auteurs et participent à la politique éditoriale, en sélectionnant les œuvres qui leur paraissent mériter une édition en format papier. Cette bibliothèque, en constante évolution, est une véritable pépinière de talents à surveiller attentivement.

Marie H.

Publicités

À propos de Lj83

Lecture jeunesse 83, le blog des bibliothécaires jeunesse du Var. Leurs coups de coeur, leurs actions et animations autour du livre et de la lecture.

Les commentaires sont fermés.