« K-Cendres » d’Antoine Dole

Par défaut

K-Cendres

Antoine Dole

Ed Sarbacane, coll eXprim‘, 2011

Aujourd’hui 7 septembre, c’est la sortie du dernier roman d’Antoine Dole : K-Cendres, dans toutes les bonnes librairies !!!

« 1995-Paris, hôpital Saint-Anne ». Alexandra est pensionnaire de l’hôpital psychiatrique Saint-Anne. C’est son univers, cela fait dix ans, seule, sans parents, sans amis. L’hôpital, « la chambre capitonnée, l’atmosphère irréelle et ouatée », elle ne connaît rien d’autre. Et puis, il y a la musique… Elle ne supporte pas. Si elle relâche son attention, si elle cligne des yeux, elle a des visions, des cauchemars….l’horreur. Pourtant les soignants – « Le brun. La femme. Le vieux. » –  insitent sur la musicothérapie. Alexandra est à bout, elle se crève le tympan droit !

« Novembre 2010-Zénith de Paris ». Alexandra est K-Cendres, star du rap aux millions de disques vendus, égérie de milliers de fans, chouchoute d’un Label qui ne survit que grâce à son succès international. Ce Label entretien le mystère autour d’elle. Le producteur, son agent et l’attachée de presse – « Le brun. La femme. Le vieux. » – ne voient en elle que l’instrument de leur profit. K-Cendres rapporte gros, il ne faut pas que son attitude et ses visions parasitent le système. Pourtant, sur scène, K-Cendres est en proie aux mêmes démons : la musique et les visions de cauchemars et d’horreurs qu’elle entraîne !
K-Cendres n’existe que sur scène. Son public, les transes, les impros, les visions… la mort ! Avant et après la scène, elle se cache, se réfugie dans sa chambre d’hôtel avec pour seul confident, Marcus, son bodyguard. Marcus, l’ange gardien, son confident, sa nounou. Il l’a comprend, mais réussira-t-il à la sauver ?

« K-Cendres » est dans la mouvance des autres romans d’Antoine Dole, « Je reviens de mourrir » (Sarbacane, eXprim’ 2008) et « Laisse brûler » (Sarbacane; eXprim’ 2010). Antoine Dole joue sur la dualité des personnages, explore avec beaucoup de finesse l’intérieur et la profondeur de l’âme humaine. Il joue avec les caractéristiques de la personnalité de chacun de ses personnages. Antoine Dole a un style littéraire percutant et incisif, une écriture remarquable et soignée. Le lecteur est scotché, transporté, secoué, balloté, bousculé. Antoine Dole est un auteur qui ne peut pas laisser indifférent et aujourd’hui…ça fait du bien !!!

Alors, foncez toutes et tous vers votre libraire, votre bibliothécaire, votre documentaliste le plus proche et lisez « K-Cendres », le dernier roman d’Antoine Dole !!!

Thierry B.

Publicités

Une réponse