« Il faut le dire aux abeilles » de Sylvie Neeman

Par défaut

Il faut le dire aux abeilles

Texte de Sylvie Neeman

Photographies de Nicolette Humbert

Ed La joie de lire, 2011

De magnifiques photographies de Nicolette Humbert au service du texte plein de tendresse de Sylvie Neeman. Un superbe album qui évoque le thème difficile de la mort, de l’absence…La douleur, le manque de l’être cher est traité sous la forme d’une métaphore :

«  Quand un apiculteur meurt,

Il faut le dire à ses abeilles.

 Si on ne leur dit rien,

Elles ne comprennent pas ce qui se passe,

Pourquoi il ne vient plus les voir.

Elles volent dans tous les sens,

Elles sont perdues, énervées aussi…. »

«  Quand un apiculteur meurt,

Il faut aller le dire à ses abeilles,

Elles ont le droit de savoir.

Inutile de leur raconter qu’il est parti pour un long voyage ;

Inutile de faire semblant que c’est une bonne nouvelle ;

Inutile de prétendre qu’il est au ciel

Et s’amuse avec les anges.

On ne sait pas.

Ca, on peut le dire.

On peut dire aux abeilles qu’on ne sait pas…. »

Le texte simple, poétique nous émeut, nous porte et nous rappelle que la vie continue malgré tout…

Laurence P.

Publicités

À propos de Lj83

Lecture jeunesse 83, le blog des bibliothécaires jeunesse du Var. Leurs coups de coeur, leurs actions et animations autour du livre et de la lecture.

Les commentaires sont fermés.