Epic de Conor Kostick

Par défaut

Epic

Conor Kostick

Traduit de l’anglais (Irlande)

Ed Bayard – Collection Imaginaire

Pour les amateurs de fantaisy, voici une dystopie hybride, entre univers médiéval et anticipation. Dans un monde qui a banni toute violence d’un quotidien marqué par les travaux pénibles, seul le jeu vidéo Epic permet d’accéder à la richesse et la considération, tout en laissant aux joueurs l’occasion de libérer leur agressivité dans de furieux combats contre monstres et guerriers. Mais ce jeu est également un instrument d’asservissement au service du pouvoir en place et les jeunes héros vont peu à peu pervertir en les règles  pour le retourner contre ses maîtres.

L’idée de départ est plutôt originale dans cette littérature de genre destinée aux 10/12 ans et l’écriture, sobre mais tonique, accompagne bien les péripéties, par ailleurs assez conventionnelles, que traverse le petit groupe d’aventuriers en herbe. Malheureusement, l’auteur s’empêtre dans un complot politique qui n’aboutit pas vraiment et esquisse l’existence d’une entité propre au jeu dont il ne sait  plus que faire ensuite, tant et si bien que ces pistes intéressantes sont éludées au profit d’un dénouement des plus prévisibles. La deuxième partie du roman est donc plutôt décevante, plus laborieuse et moins inventive que ne le laissait espérer la mise en route de l’intrigue. Ce gros roman séduira néanmoins les lecteurs ciblés qui retrouveront avec plaisir tous les ingrédients qu’ils sont en droit d’attendre là.

Grand amateur de jeu de rôle, Conor Kostic est avant tout historien. Enseignant d’histoire médiévale au Trinity Collège de Dublin, il est auteur de nombreux essais mais aussi de plusieurs romans. Epic est son premier roman jeunesse traduit en français.

Marie H.

Publicités

À propos de Lj83

Lecture jeunesse 83, le blog des bibliothécaires jeunesse du Var. Leurs coups de coeur, leurs actions et animations autour du livre et de la lecture.

Les commentaires sont fermés.