« Petit meurtre et menthe à l’eau » de Cécile Chartre

Par défaut

Petit meurtre et menthe à l’eau interessant

Cécile Chartre

Editions du Rouergue – Collection Dacodac

Beaucoup d’humour et de légèreté dans ce court roman qui devrait séduire les dix-douze ans. Comme l’annonce le titre, le meurtre est petit et la menthe à l’eau situe sa gravité à hauteur de son narrateur, Philibert, 13 ans.

Philibert ne supporte plus les vacances que lui imposent les mesures de garde partagée du divorce : village perdu au fin fond de la cambrousse, aucune rencontre à espérer et des randonnées fastidieuses pour seul programme. Sans compter la présence de Magali, la nouvelle amie de son père, coiffeuse de son état, ce qui dispense de tout commentaire. Aussi, lorsqu’une petite annonce lui offre l’opportunité d’échapper à cet enfer tout en lui garantissant un substantiel argent de poche, il pense avoir décroché le gros lot. Son contrat ? S’occuper d’un chat obèse et léthargique deux heures par jour. Trop facile ?

Même si les rebondissements sont un peu trop attendus, on se laisse prendre  au récit alerte que Philibert fait de ses mésaventures. Ses observations du comportement humain, les adultes en l’occurrence, sont remplies de bon sens et formulées avec un humour qui justifie l’usage d’un style enlevé au registre familier. Un petit moment de plaisir facile qu’il serait dommage de ne pas découvrir.

Marie H.

Publicités

À propos de Lj83

Lecture jeunesse 83, le blog des bibliothécaires jeunesse du Var. Leurs coups de coeur, leurs actions et animations autour du livre et de la lecture.

Les commentaires sont fermés.