« Grand-Bec sur les traces de Mondrian » de Wouter van Reek

Par défaut

Grand-Bec sur les traces de Mondrian

Wouter van Reek

Ed Bayard jeunesse – Centre Georges Pompidou

Edité en collaboration avec le Gemeentemuseum de La Haye

Le titre de l’album, tout comme le portrait de Piet Mondrian, accompagné de trois lignes courtes et discrètes de biographie en quatrième de couverture, suggère que  l’auteur nous propose de découvrir cet artiste. Il ne s’agit pourtant pas d’un documentaire travesti mais d’un récit graphique destiné à sensibiliser les enfants à son univers géométrique et coloré. Et l’exercice est virtuose.

 Monsieur Grands-Yeux est à la recherche du futur. « Inutile de chercher, lui dit Grand-Bec, si tu attends, le futur, il viendra tout seul, non ? » « Si tu attends, rien ne changera. Les choses vont vieillir, c’est tout ! dit Monsieur Grands-Yeux. Moi, je cherche la nouveauté. » Grands-Yeux, ainsi qu’on le comprend en le voyant poser face au portrait de l’artiste pour encadrer le résumé, représente le créateur dans sa quête de modernité. Grand-Bec, plus timoré, se décide un peu trop tard à suivre son ami et doit traverser d’étranges paysages avant de le retrouver.

Loin de ces fictions mièvres, plaquées sur des illustrations laborieusement imitatives et supposées séduire un public enfantin par un texte adapté, cet album-là est une promenade réjouissante dans un paysage tonique et coloré. Illustré à la manière de Mondrian, il évolue graphiquement suivant ses différentes périodes. Les premières pages rappellent ainsi ses débuts, évocation de la fameuse série des arbres, de sa période cubiste, puis abstraite. Nous plongeons ensuite dans les célèbres compositions géométriques de couleurs primaires. Le passage au paysage urbain permet à l’illustrateur de varier les points de vue, jouant habilement des lignes et des surfaces, passant d’une série de schémas à une vue aérienne, un plan d’ensemble ou un plan de métro.

Les pages finales résument l’œuvre en 12 toiles, disposées le long de l’appartement de Grands-Yeux, et concluent sur une de ses dernières toiles, hommage au boogie-woogie qui symbolisait la modernité de la musique des années 40.

Rien n’est didactique dans cet album mais il offre tout un univers artistique dans une explosion colorée, dynamique et joyeuse. Une grande réussite !

Marie H.

Publicités

À propos de Lj83

Lecture jeunesse 83, le blog des bibliothécaires jeunesse du Var. Leurs coups de coeur, leurs actions et animations autour du livre et de la lecture.

Les commentaires sont fermés.