C’est bio, l’amour! de Maggi Gibson

Par défaut

C’est bio, l’amour !

De Maggi Gibson

Traduit de l’anglais par Anouk Journo-Durey

Ed Bayard jeunesse – collection Millézime

Comment concilier ses engagements écologiques, des ambitions artistiques et les perturbations qu’occasionnent les premiers émois amoureux ?

Le père de Sassy se présente aux élections régionales. Accoutumé à l’activisme écoterroriste de sa fille, il lui demande de se faire la plus discrète possible durant la campagne et promet de lui offrir, en contrepartie, l’enregistrement de la maquette de son premier album. Car Sassy, convaincue de sa mission, écrit des chansons militantes destinées à réveiller la conscience des jeunes générations. Mais elle est prise dans un tourbillon d’exigences contradictoires : tenir la parole donnée à son père ou sauver le bois des Campanules d’un plan immobilier crapuleux, respecter ses convictions ou accepter un premier rendez-vous amoureux dans un Mac Donald, répondre aux avances du beau Marco, dénué de toute conscience politique ou accompagner ce drôle de Twig dans une action écologique, courageuse et risquée… Fatigant, l’adolescence.

Bien que très consensuels, les engagements de Sassy sont plutôt sympathiques mais le roman, s’il se lit sans déplaisir, ne laisse pas grand souvenir. L’humour est assez convenu, les rebondissements sont sans surprises, les personnages sans épaisseur réelle. Quant aux textes de chansons qui ponctuent le récit, même de la part d’une ado, ils sont consternants. Facile, sans risque et sans intérêt

Marie H.

Publicités

À propos de Lj83

Lecture jeunesse 83, le blog des bibliothécaires jeunesse du Var. Leurs coups de coeur, leurs actions et animations autour du livre et de la lecture.

Les commentaires sont fermés.