« De la terre et du ciel » de Gianni Rodari

Par défaut

De la terre et du ciel

Gianni Rodari, illustration de Silvia Bonani

Traduction de Jacqueline Held et Giulio Sforza

Ed Rue du monde, 2010

J’aime cette poésie. Ludique. Avec un air de pas sérieux du tout mais pourtant loin d’être innocente. Même sans cravate on peut être en prise avec le monde. Mais on peut être bien engagé dans le monde et demeurer joyeux. Jongleur.

Les collages qui accompagnent ces poèmes (comptines et fabulettes) sont bien en phase eux aussi. Bref encore un livre dont on sort en souriant et en se rappelant que les fourmis de dix-huit mètres… pourquoi pas

 Merci à Jacqueline et à Giulio pour leur beau travail de passeurs !

Patrick Joquel

Publicités

Les commentaires sont fermés.