« La souris qui raconte », la lecture numérique pour les enfants

Par défaut

La souris qui raconte

Hier, cette invitation arrive dans la boîte aux lettres de Lj83 :
 
« La souris qui raconte est une maison d’édition numérique qui propose aux enfants de 7-10 ans des lectures en ligne. Elle ne s’appuie sur aucun livre édité, puisque ses créations sont originales. Exigeante elle met en ligne des histoires éco-citoyennes et solidaires aux illustrations de qualité. La lecture est abordée de manière innovante, intuitive et sensorielle. Les illustrations sont animées et interactives. Plus ludiques et plus attractives, elles enrichissent le récit lu et sonorisé. Les textes inédits parlent sans tabou des faits de notre société. « La souris qui raconte » est résolument éco citoyenne et prône des valeurs altruistes, humanistes et généreuses. Elle est respectueuse, sans distinction de forme ou de couleur et veut porter haut et fort le message d’un comportement plus solidaire. Les histoires pour enfants sont regroupées en trois collections : histoires à lire, histoires à jouer, histoires à inventer. » Françoise Pretre.
Alors je me précipite sur le lien et je découvre, j’écrit le billet sur le blog . Un billet numérique pour une offre de littérature jeuunesse numérique, cela méritait l’ouverture d’une nouvelle catégorie, la catégorie : « Numérique ». Maintenant c’est à mon tour de vous inviter :
« La souris qui raconte » propose des histoires numériques aux enfants à partir de 7 ans. Nouvel acteur numérique de littérature jeunesse « La souris qui raconte » affiche clairement ses intentions : Le tout gratuit est un leurre et « La souris qui raconte » refuse d’être le support publicitaire de marques dont on connaît l’influence qu’elles ont sur nos enfants. Si vous souhaitez trouver sur ce site des contenus que votre enfant aura choisi, et non ceux imposés par des marques par trop envahissantes, merci pour eux d’accepter d’en payer le juste prix.

Ce site propose des histoires inédites spécialement adaptées à la lecture numérique. 3 types d’histoires : à lire, à jouer et à inventer. Différents tarifs sont proposés aux parents. Ils ont le choix entre l’histoire complète ou par épisode; ce qui leur permet de réguler le temps passé devant l’écran par leur enfant.

Les histoires ne sont pas téléchargeables sur l’ordinateur mais peuvent être classées dans une bibliothèque virtuelle personnalisable et téléchargées gratuitement au format MP3.

Des onglets sur le côté présentent les auteurs, les illustrateurs et les conteurs avec des photos et des liens internet pour certains. Les partenaires, dont La Petite Bibliothèque Ronde, apparaîssent comme un gage de qualité.

 

Un épisode gratuit est disponible pour chaque histoire. Celui-ci donne le ton et permet à l’enfant de se faire une idée de la suite, surtout avant de l’acheter. Comme quand on feuillette un livre papier avant d’en faire l’acquisition. En parcourant le site j’ai découvert le premier épisode de « Le voyage des ondes » dans la catégorie Histoires à lire. Puis celle de « Adhi le porteur de souffre » dans la catégorie Histoires à jouer. Une histoire que l’on peut choisir sonore ou non. Une histoire animée, en passant la souris sur l’image, l’enfant découvre soit une animation, soit un encart informatif . Voici un extrait de « Polo le clodo » :

Voilà une offre numérique de littérature de jeunesse très intéressante et surtout une offre novatrice dans ce domaine, vous jugerez par vous même d’un clic : La souris qui raconte

Thierry B.

Publicités

Les commentaires sont fermés.