« Pourquoi on écrit des romans… » de Danièle Sallenave

Par défaut

Pourquoi on écrit des romans…

Danièle Sallenave

Ed Gallimard jeunesse, coll Giboulées, août 2010.

Du même auteur Nous, on n’aime pas lire,  paru chez Gallimard en 2009.

La forme de l’ouvrage est celle du dialogue. Anne, 46 ans, l’écrivain de service, est assise à une table sous une véranda. Elle écrit en rêvassant. Tom, 6 ans, Léa, 9 ans, puis Adrien, 15 ans, ses neveux et nièces, l’interrogent sur son métier.

Quel merveilleux petit livre ! D’abord aisé – et s’adressant avant tout aux adolescents dont il emprunte le langage et les réparties très directes.

Il réussit le challenge d’apporter en moins d’une centaine de pages une multitude de réponses étayées par des exemples et des citations d’auteurs. Les réactions des enfants relancent le débat, leurs différences d’âge permettent d’aborder des thèmes simples d’abord (mais non moins pertinents) plus philosophiques ensuite, et tout cela avec le plus grand naturel. Des phrases clefs sont surlignées en gras, des citations de poètes ou de romanciers sont intercalées en pleine page dans le corps du texte, des petites notes dans la marge explicitent certains mots ou donnent quelques indications sur tel ou tel auteur.

Eliane T.

Publicités

À propos de Lj83

Lecture jeunesse 83, le blog des bibliothécaires jeunesse du Var. Leurs coups de coeur, leurs actions et animations autour du livre et de la lecture.

Les commentaires sont fermés.