« Blanches » et « Noires » d’Anne Bertier

Par défaut

Blanches et Noires

Anne Bertier

Ed MéMo

A comme Anne

Anne Bertier est auteur illustrateur pour la jeunesse depuis 1995, date à laquelle elle a publié, aux éditions Grandir, « Mon loup ». Le mouvement est essentiel dans son travail ; notion que nous retrouvons dans les silhouettes en ombres chinoises de ses précédents livres ou dans la réflexion accordée à la façon d’occuper la page entre l’encre et le « vide » du papier laissé vierge. Le regard pouvant se porter sur deux zones séparées et complémentaires, l’image n’est plus statique.

B comme Bertier

« Blanches » c’est 26 lettres blanches sur fond noir, un Abécédaire graphique où l’on trouve les lettres présentées dans le désordre. De véritables tableaux présentés en double page pour certaines lettres. Un jeu de vide et de plein. Un jeu visuel d’une extrême beauté pour découvrir bien plus que l’alphabet. A la portée des plus jeunes (4 ans), avec à la fin de l’album un tableau des pages dans l’ordre alphabétique de A à … Z. Si, comme moi, vous avez été séduit par « Blanches », précipitez vous sur « Noires ». « Noires », toujours un Abécédaire graphique d’Anne Bertier aux éditions MéMo.

Un vol, un éclat, une pluie de ?, laissez aller votre imagination....

 Encore une lettre pour vous laissez rêver…

des arbres, des sucettes, des notes de musiques ??? non une lettre par Anne Bertier !

Pour terminer l’alphabet la lettre….

 

Je remercie sincèrement Anne Bertier d’avoir donner si gentiment son accord pour la publication de ses illustrations.

Thierry B.

 

  1. Pingback: Lj83 à Paris avec Anne Bertier « Lecture jeunesse 83

  2. « Lorsque je crée je donne à voir ce qui m’intrigue, me passionne. « Blanches » et « Noires » sont une invitation au voyage avec leur jeu de pleins et de vides. Tous ces rythmes fous ou sages ont chacun leur mystère, leur musicalité. Quel plaisir j’ai eu de découvrir « lecture jeunesse 83 ».
    J’avais bien pensé pour le « P » à des lampadaires, une allée d’arbres, et Thierry propose en plus des sucettes ! Voilà la clé de l’ouvrage, chacun peut à sa guise voir, interpréter, créer. Bon voyage à tous et merci Thierry. »