« Libérer Rahia » de Yaël Hassan

Par défaut

Libérer Rahiainteressant

Yael HASSAN

Ed Casterman, collection Feeling

 

Quatre adolescents très différents, quatre histoires intimes qui se mêlent parfois, quatre destins qui peuvent changer à tout moment en fonction des décisions de chacun.

Blandine, David et Antoine ont une quinzaine d’années et sont voisins. Voici pour leurs points communs car si les deux premiers appartiennent à une classe bourgeoise très favorisée, Antoine, issu de l’immigration italienne, est le fils de la concierge de l’immeuble. Blandine rentre du Maroc, où son père était en mission depuis plusieurs années. Elle a vécu dans le luxe, élevée par une mère égocentrique et superficielle. Les parents de David sont avocats engagés dans les combats humanitaires et l’ont habitué aux prises de position responsables.

Rahia est marocaine, elle a quitté son pays pour accompagner la famille de Blandine, pensant faire des études en France et préparer un meilleur avenir en échange de quelques services domestiques.

Dans ce roman à trois voix, rythmé par de nombreux dialogues, Yael Hassan aborde le scandale de l’esclavage moderne, celui qui existe au cœur même des pays les plus démocrates, derrière les façades les plus respectables. Puisque l’on comprend très vite ce que vit Rahia, qui ne s’exprime d’ailleurs qu’au dernier chapitre, une fois son enfer terminé, il s’agit moins de dénoncer un phénomène, régulièrement abordé aujourd’hui dans les fictions ou les témoignages, que d’amener chaque lecteur à réfléchir la position qu’il adopterait face à cette situation.

Le principe est intéressant et le récit fonctionne bien, malgré une certaine sécheresse de ton qui freine l’empathie. Mon principal regret concerne le dénouement, plutôt mou et manquant de réalisme psychologique.

Ce roman donne néanmoins l’occasion de réfléchir aux contradictions intimes qui peuvent empêcher chacun d’entre nous de se comporter en individus responsables et courageux, confronté à une situation pourtant révoltante et ne souffrant aucune hésitation.

Marie H.

À propos de Lj83

Lecture jeunesse 83, le blog des bibliothécaires jeunesse du Var. Leurs coups de coeur, leurs actions et animations autour du livre et de la lecture.

Les commentaires sont fermés.